Comment savoir s'ils passent trop de temps devant leur écran ?

Catégorie Mode de vie

Vous l’avez probablement entendu des centaines de fois depuis que vous êtes parent : les écrans sont mauvais pour vos enfants et cela vous inquiète. À partir de combien de temps devant l’écran doit-on limiter l’exposition ? Ce qui peut constituer un réel challenge aujourd’hui, c’est que les enfants utilisent l’ordinateur pour jouer à des jeux mais aussi pour faire leurs devoirs.


La pandémie que nous traversons n’a fait que compliquer les choses sur ce point. Pendant des mois, les enfants ont passé leurs journées à la maison avec les leçons sur ordinateur. Ils ont utilisé des applications comme Zoom et Facetime pour suivre les cours mais aussi pour discuter avec famille et amis facilement. Alors, est-ce que ce type de temps passé devant l’écran peut s’avérer mauvais ? Et, en règle générale, comment savoir si être devant l’écran est si mauvais que cela pour nos enfants ?

Et bien, il n’y a pas de réponse toute faite mais il y a des éléments de réponse.

Pour la faire courte : cela dépend.

L’idée reste que l’important pour les parents est de bien veiller à la façon dont les ordinateurs et les différents écrans sont utilisés par leurs enfants mais dans les faits, les recommandations varient d’un enfant à l’autre.

Chaque famille a un mode de vie qui lui est propre et chaque enfant a des besoins numériques qui lui sont propres. Alors que certains supportent très bien de passer du temps devant leur ordinateur, d’autres fatiguent après seulement 1h passée sur Zoom.

Le focus ne devrait pas être mis sur le temps passé devant un écran mais plutôt sur les activités à faire en famille, construire une routine saine qui laisse de la place à toutes sortes d’activités dont les loisirs numériques.

Certains médecins et pédiatres sont d’avis qu’il serait intéressant que les parents leur parlent de cette préoccupation afin qu’ils puissent mettre au point ensemble un régime numérique pour l’enfant.

Un régime numérique est finalement similaire à un régime alimentaire.

Voyons les écrans comme des aliments : chaque parent sait que bien qu’il ne soit pas conseillé qu’un enfant mange en permanence, il doit quand même se nourrir régulièrement. Il doit manger des aliments bons pour sa santé mais parfois, le fast-food et les snacks ne font pas de mal.

Si l’on fait le parallèle avec les écrans, c’est foncièrement la même chose. Les programmes éducatifs comme les cours, les émissions éducatives et la classe par correspondance correspondent donc aux fruits et légumes.

Le divertissement s’apparente au fast-food : les dessins animés, les films de princesses, les jeux vidéo et le temps passé sur les réseaux sociaux sont comme des bonbons – il n’est pas mauvais d’en consommer mais cela doit se faire avec modération et l’accès doit y être limité.

La clé est de faire en sorte que l’enfant ait une bonne quantité de légumes numériques et suffisamment de bonbons numériques en parallèle.

Partagez l'article